E. Bousquet, Le renouveau de l’Olivier dans l’Hérault. Entre ville et campagne.

27 mai 2007 – 

Mission de recherche ethnologique menée par E. Bousquet en 2005 sur l’initiative du Conseil Général de l’Hérault et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles du Languedoc-Roussillon réalisée dans le cadre de l’Atelier de Rencontres et de Recherches Comparatives en Ethnologie (ARCE).

La relance de l’olivier en Hérault s’accompagne de l’émergence d’un arbre décoratif présent tant dans les jardins privés que dans les espaces verts publics.

Quel sens faut-il donner à cette nouvelle fonction ornementale ? Qu’en est-il de sa fonction première d’arbre fruitier ? Existe-t-il des différences de perception selon les acteurs, oléiculteurs amateurs ou professionnels, spécialistes des espaces verts ou particuliers ?

En interrogeant les personnes, en observant l’olivier, deux types de représentations sont apparus, une citadine désincarnée et une agricole implantée dans le local.

Dans les deux cas, cet arbre est porteur d’une identité méditerranéenne, historique et mythologique pour les uns, patrimoniale pour les autres.

Vous pouvez lire ici un résumé de cette étude :

E_Bousquetpdf

 

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Posted in Recherches et études.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *