Mardi 10 mai 2016

Laurent Fontaine  « La nuit pour apprendre.
Le chamanisme nocturne des Yucuna d’Amazonie colombienne ».

Fontaine

La nuit pour apprendre. Le chamanisme nocturne des Yucunad’Amazonie comombienne

Laurent Fontaine

Société d’ethnologie, 2014

 

Les Yucuna d’Amazonie colombienne disent de la nuit qu’elle est le temps et l’espace qui libèrent les spectres, les démons et les entités nuisibles en quête de proies. C’est pour cela que la nuit n’est pas faite pour dormir, mais pour veiller et écouter l’observation, l’expérience et le savoir enseignés par le chamane. Grâce à tous les sens dont la nuit permet pleinement l’utilisation, la mémoire des paroles rituelles, des mythes, des incantations, peut s’amplifier. C’est à un parcours des pratiques quotidiennes et des profondeurs de la langue que nous invite les recherches de Laurent Fontaine. On y apprend l’origine des heures de repas aussi bien que les prières contre les maladies; pourquoi le verbe « trancher à la hache » est celui qui décrit le miracle de la lumière dans l’obscurité de la canopée épaisse; comment on use de la morphologie arawak pour décrire les objets — en forme de cône, de sphère, de mollets, de cheveux… C’est au creux de la langue que Fontaine nous parle de la « poudre d’obscurité », celle qui se répand et qui enferme le monde : la nuit, plus éclairante que le jour. Voir http://www.mae.u-paris10.fr/la-nuit-pour-apprendre-le-chamanisme-nocturne-des-yucuna-damazonie-colombienne/

 

 

A propos de l’intervenant :

Laurent Fontaine est anthropologue linguiste au Laboratoire des langues et civilisations à tradition orale (Lacito du CNRS – UMR 7107). Il a obtenu son doctorat d’anthropologie à  l’Université Paris 3. Allant régulièrement en Amazonie colombienne depuis 1997, il se consacre à la

transcription, la traduction et l’étude de la littérature orale des Indiens yucuna et tanimuca. Depuis 2007, il travaille particulièrement sur le chamanisme et les incantations. http://site.laurentfontaine.free.fr/Presentation.html

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Posted in Archives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *