David Le Breton, « Disparaitre de soi, une tentation contemporaine ».

 

Le Breton

Il arrive que l’on ne souhaite plus communiquer, ni se projeter dans le temps, ni même participer au présent ; que l’on soit sans projet, sans désir, et que l’on préfère voir le monde d’une autre rive : c’est la blancheur. La blancheur touche hommes ou femmes ordinaires arrivant au bout de leurs ressources pour continuer à assumer leur personnage. C’est cet état particulier hors des mouvements du lien social où l’on disparaît un temps et dont, paradoxalement, on a besoin pour continuer à vivre.

L’anthropologue et sociologue David Le Breton présente et replace dans son cheminement de chercheur son ouvrage « Disparaitre de soi, une tentation contemporaine » où il interroge diverses conduites actuelles visant à se délester de l’effort d’exister pour tenter de vivre encore.

David Le Breton, « Disparaitre de soi, une tentation contemporaine », Editions Métailié, 2015 (ISBN : 979-10-226-0160-3).

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Posted in Archives sonores and tagged , , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *