Mardi 4 octobre 2016

Alban Bensa
Les sanglots de l’aigle pêcheur. Nouvelle-Calédonie : La guerre Kanak de 1917.

Bensa Aigle pecheur

En avril 1917, des Kanaks du Nord de la Grande Terre se lancent dans une guerre contre les autorités françaises et leurs soutiens locaux. Refusant le recrutement de nouveaux « volontaires » pour aller se battre en Europe et exaspérés par le déni d’existence que leur opposait la colonie, ils luttent douze mois durant, jusqu’à épuisement. Vaincus par les armes, décimés, dispersés et pourtant toujours là, c’est à la parole et à l’écriture qu’ils confièrent le soin de garder mémoire de ce temps.
Ce livre-CD met en scène les voix qui, de 1919 à 2011, portent avec elles l’histoire de la Guerre kanak de 1917, son souvenir et son actualité. Liant histoire et anthropologie, articulant récits et épopées versifiées ici publiés en bilingue et commentés, cet ouvrage déploie une polyphonie par laquelle ses auteurs et des écrivains, poètes et narrateurs kanaks de jadis et d’aujourd’hui composent ensemble une œuvre engagée dans la prise de souveraineté intellectuelle des Kanaks.

Anthropologue, Directeur d’études à l’EHESS, Alban Bensa mène une réflexion continue sur les fondements épistémologiques d’une anthropologie de l’action, de l’événement et des transformations sociales. Il s’interroge ainsi sur les rapports et différences entre explication anthropologique (globalisante) et explication historique (contextuelle), dans une perspective qui souligne le caractère processuel des phénomènes sociaux. Cette démarche entend faire de l’anthropologie une science sociale des mutations du monde contemporain.

Pour Alban Bensa, la logique de l’action est une logique politique de situation dont il faut penser les attendus et les effets. Il développe ainsi, à partir notamment de ses expériences de terrain dans le Pacifique Sud, une anthropologie de la politique. L’attention au jeu des décisions individuelles et collectives au fil des interactions lui permet de décrire les rapports de force et de sens et leur fluctuation dans le temps, selon une démarche qui lie étroitement l’anthropologie à l’histoire. Les logiques d’interlocution tenant ici une place centrale, Alban Bensa met aussi au jour la « fabrique du politique »  à partir de l’analyse d’un important corpus de récits kanaks contextualisés (Nouvelle-Calédonie coloniale et post-coloniale).

 

Alban Bensa, Kacué Yvon Goromoedo et Adrian Muckle, Les sanglots de l’aigle pêcheur. Nouvelle-Calédonie : La guerre Kanak de 1917, éditions Anarcharsis, 2015.
extrait sonore

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Posted in Programmation actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *