Lundi 11 juin 2018

Didier Fassin
La Vie. Mode d’emploi critique.
20h à La Fenêtre


Comment concevoir la vie dans sa double dimension du vivant et du vécu, de la matière et de l’expérience ? À cette question, la philosophie et, plus récemment, les sciences sociales, ont apporté toutes sortes de réponses, privilégiant souvent l’une ou l’autre de ces dimensions – le biologique ou le biographique. Est-il toutefois possible de les penser ensemble et de réconcilier ainsi les approches naturaliste et humaniste ? S’appuyant sur une série de recherches conduites sur trois continents, Didier Fassin s’y emploie en mobilisant trois concepts : les formes de vie, les éthiques de la vie et les politiques de la vie.
Dans la condition des réfugiés et des demandeurs d’asile, à travers le geste humanitaire et le sacrifice pour une cause, à la lumière des statistiques de mortalité et des modalités de calcul des indemnités de décès, à l’épreuve, enfin, d’une enquête généalogique et ethnographique, l’économie morale de la vie révèle de troublantes tensions dans la manière dont les sociétés contemporaines traitent les êtres humains.
Une fois assemblées, comme dans un puzzle, les pièces de cette composition anthropologique, une image apparaît : celle, troublante, des vies inégales.

Né en 1955, Didier Fassin est un anthropologue, sociologue et médecin français. Professeur de sciences sociales à l’Institute for Advanced Study de Princeton et directeur d’études à l’EHESS, il est notamment l’auteur de « La Force de l’ordre » (2011), de « L’Ombre du monde » (2015) et de « Punir. Une passion contemporaine » (2017).

Didier Fassin La Vie. Mode d’emploi critique. Seuil, Paris, 2018, 192 pages, EAN 9782021374711.
18.00 €

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Posted in Programmation actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *