Marc Abélès “Anthropologie de la globalisation”

La globalisation, ce n’est pas la mondialisation. La mondialisation, ce sont des flux, des mouvements. Elle existe au moins depuis la fin du XIXe siècle, où les échanges se sont intensifiés et l’économie s’est internationalisée. La globalisation, elle, est un phénomène récent et à l’origine d’une mutation radicale, certes économique et financière, mais aussi et surtout humaine : l’intégration et l’interconnexion sont devenues telles que chacun, aujourd’hui, doit vivre quotidiennement au niveau local, avec des attaches territoriales et une identité culturelle, tout en ayant le sentiment d’appartenir à la globalité du monde.
Cette tension entre le local et le global caractérise la globalisation. Pour la comprendre dans toutes ses dimensions et ses implications (culturelles, économiques, politiques), l’approche anthropologique se révèle essentielle. Ce livre est le premier en France à donner les outils pour penser notre modernité et se repérer dans les multiples débats d’idées et théories qui, depuis une trentaine d’années, concernent les enjeux de la globalisation.

Anthropologie de la globalisation” Edition Payot et Rivages, 280 pages, parution 2008

Marc ABÉLÈS, directeur du Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales (LAIOS-CNRS).

Conférence | Durée: 51:05 | Enregistrée le 3 mars 2009

 

Partagez ...
Posted in Archives, Archives sonores and tagged , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.