Agnès Jeanjean “Basses Oeuvres, une Ethnologie du travail dans les Égouts”

jeanjean
Dans la plupart des villes françaises, les eaux usées et les excréments humains sont refoulés dans les sous-sols. Éloignés des corps, ils glissent dans l’obscurité des égouts. Cependant, des hommes manipulent ces matières, les voient et en respirent les odeurs parce que leur activité professionnelle les y conduit. Qu’ils travaillent sur le réseau public ou privé, En savoir plus

Abderhmane Moussaoui, “De la violence en Algérie. Les lois du Chaos.”


Une plongée dans la violence algérienne de ces dernières années, à travers un livre précis, rigoureux et très documenté, qui apporte des éléments nouveaux dans la compréhension de la situation sociale et politique de ce pays.
 
Abderhmane Moussaoui, maître de conférence au département d’anthropologie de l’université de Provence, chercheur à l’Institut d’ethnologie méditerranéenne et comparative (IDEMEC CNRS). En savoir plus

Geneviève Pruvost “Profession : policier. Sexe : féminin”

L’accès des femmes aux pleins pouvoirs de police est récent. Depuis une trentaine d’années, les policiers de sexe féminin suivent la même formation, sont dotés des mêmes habilitations judiciaires et du même armement que les hommes. S’agit-il d’un changement profond dans la conception de l’ordre public ? Comment s’intègrent-elles à la sociabilité virile des commissariats ? En savoir plus

Alban Bensa “La fin de l’exotisme. Essais d’anthropologie critique”

la_fin_de_exotisme

L’anthropologie se laisse souvent bercer par le rêve exotique. En projetant ses présupposés théoriques sur un Autre fantasmé, elle procède à une magnifique fossilisation du temps, de la parole, des cultures et finalement des personnes.
Dans cette série d’essais, remaniés et rassemblés pour la première fois, Alban Bensa interroge ces dérives qui ont pu conduire l’anthropologie à se détourner des réalités sociales pour construire des mondes improbables et fortifier l’utopie primitiviste. En savoir plus

Daniela Cerqui “Rencontre du 3° Type : le Cyborg et l’anthropologue”

Au département de cybernétique de l’Université de Reading, le Prof. Kevin Warwick mène des expériences futuristes de fusion entre humains et machines. Il a ainsi expérimenté sur lui-même l’implantation d’une puce électronique reliée à son système nerveux, et lui permettant d’échanger des signaux de son cerveau avec un ordinateur, mais aussi avec le cerveau de son épouse. En savoir plus

Olivier Schmitz “Soigner par l’invisible – Enquête sur les guérisseurs aujourd’hui”


En dépit des succès de la médecine officielle, subsistent et se développent aujourd’hui encore d’autres techniques de soins fondées sur la manipulation de certaines ” forces “, esprits, ondes ou énergies.
Mais qui sont les thérapeutes de ces médecines parallèles, et quels sont leurs clients ? comment se déroulent ces étranges pratiques ? quelles conceptions du corps véhiculent-elles ? En savoir plus

Benoît de l’Estoile “Le goût des autres. De l’exposition coloniale aux Arts premiers”


La diversité culturelle est aujourd’hui proclamée « patrimoine mondial de l’humanité ». C’est aussi pour célébrer sur le mode esthétique la diversité des cultures qu’un musée consacré aux « Arts et civilisations d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Océanie », a été ouvert en 2006 à Paris, quai Branly. S’il rencontre le goût contemporain pour l’exotisme, le choix de bâtir un palais aux Arts premiers pour remplacer le musée de l’Homme ne va pas de soi. En savoir plus

Bernard Saladin d’Anglure “Etre et renaître inuit : homme, femme ou chamane”

Au nord du cercle polaire, à Igloolik, dans le Nunavut canadien, des Inuit tentent de concilier le respect de la tradition avec la modernité, le souvenir encore très vif du chamanisme, avec une christianisation récente, la vie de chasseurs-pêcheurs, avec l’école, l’internet et le développement minier.
Ils cherchent à revaloriser leur tradition orale et leur conception originale de l’être et du renaître inuit : mythes d’origine de la vie humaine, En savoir plus

Patrick Williams “Questions d’ethnologue à propos d’une grande figure du jazz: Django Reinhardt”


Figure emblématique du jazz français, leader du quintette à cordes du Hot Club de France, Django Reinhardt (1910-1953) est marqué par son appartenance à la culture manouche.
C’est en spécialiste des communautés tziganes et en grand connaisseur du jazz que Patrick Williams évoque la personnalité du guitariste-compositeur de Nuages et révèle les relations étroites qui se sont tissées entre le jazz et l’anthropologie…
Patrick Williams est ethnologue au cnrs (laboratoire d’Anthropologie urbaine). En savoir plus