Mouloud Boukala “Filmer l’humain”

Nés ensemble à la fin du XIXe siècle, le cinématographe et l’anthropologie ont entretenu souvent des rapports ambigus, voire opposés. A travers une analyse minutieuse, et passionnante de la notion de ” dispositif ”  – terme par ailleurs galvaudé – cinématographique mise en relation avec les écrits des philosophes, historiens et anthropologues l’auteur nous invite à repenser cette notion. Cette analyse et cette ” déconstruction “, puis reconstruction de ce qu’est un dispositif permettent de [re]penser l’anthropologie mais aussi et au delà de porter une regard critique sur les discours politique et journalistique contemporains. Ecrit de manière simple mais avec une rigueur toute scientifique le livre s’adresse bien sûr aux étudiants ou chercheurs en anthropologie et études cinématographiques mais aussi à un public plus vaste, désireux de lutter contre une certaine pensée unique “.

Mouloud Boukala est enseignant à la Faculté d’anthropologie de l’Université Lumière-Lyon 2.

Filmer l’humain : que cherche-t-on à montrer qui ne peut être dit ou écrit ? A partir de l’ouvrage Le dispositif cinématographique : un processus pour (re)penser l’anthropologie Ed. Téraèdre Coll. L’anthropologie au coin de la rue, 2009.

Conférence | Durée: 1:00:13| Enregistrée à la Laiterie 18 janvier 2011

Partagez ...
Posted in Archives, Archives sonores and tagged , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.