Jean Viard, “Fragments d’identités françaises”

La France s’est forgée contre les Anglais durant la guerre de Cent ans, ensuite contre le Saint Empire et après la Révolution contre l’Europe des monarques, enfin contre l’Allemagne, puis contre le nazisme. Dans l’esprit de la Libération, elle entendait se refonder en incarnant la patrie des Droits de l’Homme. Mais à Sétif en 1945, à Madagascar en 1947, elle massacrait ses colonisés ou torturait dans ” les sales guerres ” de la décolonisation. Et maintenant qui est notre nouvel ennemi ? L’ancien colonisé qui débarque sans-papiers, le constructeur de mosquée, le migrant pauvre du Sud, le plombier polonais ? Et comment intégrer dans une société où les classes construites dans le travail se sont en partie défaites ? Qui intègre qui, où, comment ? Par un Grand débat dans les Préfectures ? Par une mémoire bling bling manipulée comme un jeu télé ? Par une gauche muette ?
Ce livre vient rappeler une histoire et définir un cadre possible pour un nouveau vivre ensemble.

Fragments d’identités françaises (Ed. de L’aube -Coll. Monde En cours, 2010)

Jean Viard, sociologue, directeur de recherche CNRS au CEVIPOF, a clôturé la saison 2010 2011 du Bistrot des ethnologues de Montpellier avec une présentation-débat de son dernier ouvrage :

Conférence (extrait) | Durée: 17:32| Enregistrée 27 novembre 2011

 

Partagez ...
Posted in Archives, Archives sonores and tagged , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.