Jean-Pierre Piniès “La Chartreuse, métamorphose d’un monument”

Vendue à la Révolution comme bien national, transformée peu à peu en quartier populaire et marginal, la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon ne renoue avec son passé prestigieux de palais pontifical médiéval qu’au début du XXe siècle. Plusieurs décennies seront nécessaires pour qu’elle acquière son nouveau statut, celui de monument historique, après que ses habitants en aient été éloignés. Elle abrite ensuite un Centre Culturel de renommée internationale, spécialisée aujourd’hui dans les aspects les plus novateurs des écritures du spectacle. Ce sont ces péripéties, cette émergence et cette polysémie de fonctions, que donne à lire cette approche qui conjoint les chemins de l’histoire et de l’ethnologie. Pour ce faire, elle observe au plus près les mythologies faites de peurs, de désirs et de rêves qui ont guidé les acteurs qui l’ont eu en charge. Au-delà du hiératisme des pierres, elle entend ainsi montrer comment se construit l’identité d’un monument historique, quelles sont les figures qui nourrissent son imaginaire et commandent aux variations les plus fructueuses de son destin.

Jean-Pierre Piniès, ethnologue, était le cofondateur avec René Nelli et Daniel Fabre du premier centre de recherche «ethnopôle» en France, le Garae

Conférence | Durée: 1:08:23 | Enregistrée le 19 novembre 2009

 

Partagez ...
Posted in Archives, Archives sonores and tagged , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.