Benoit Fliche “Odysées turques. Les migrations d’un village anatolien”

Anatolie, aller-retour. Pourquoi des paysans anatoliens ont-ils abandonné leur village dans les années 1970? Que sont-ils devenus une fois établis à Ankara, en Allemagne ou en France ? Pourquoi sont-ils revenus chez eux trente ans pus tard ? Ces trois questions plongent l’ethnologue – et le lecteur – au coeœur d’une histoire migratoire originale à laquelle aller de Kava via Narbonne et Ankara, sert de fil directeur. Sur ses pas, nous découvrons que partir n’est pas naturel, que les migrants turcs, loin d’être d’irréductibles “communautaristes ” connaissent des types d’implantation variés, que les modes de vie et les goûts changent au gré des pérégrinations. Cette observation du parcours d’une migration dans son entier, du lieu de départ ai lieu de résidence immigré, des relais en Turquie au village de retour, montre comment des territoires très différents, désormais en relation sont sources d’évolutions culturelles cruciales dans la Turquie contemporaine.

Benoit Fliche docteur en anthropologie sociale, chargé de recherches au CNRS, EHESS,

Odysées turques. Les migrations d’un village anatolien”, Paris, Editions du CNRS, 2007, 236 p.

Conférence | Durée: 53:55 | Enregistrée au Baloard le 2 février 2009 (enregistrement et montage de Divergence FM)

 

Partagez ...
Posted in Archives, Archives sonores and tagged , , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.