Véronique Dassié “Objets d’affection : Une ethnologie de l’intime.”

Dans un contexte de mobilité croissante et de mondialisation de la société, se définir en tant qu’individu se complique. Il faut pouvoir à la fois présenter une définition de soi-même cohérente et singulière, et trouver sa place au sein d’un groupe aux frontières de plus en plus incertaines. Si chaque individu peut composer son espace intime comme il le souhaite, En savoir plus