Jeanne Favret Saada “Désorceler”

« Le jour où un ancien ensorcelé m’annonça que j’étais “prise”, que mes symptômes et l’état de ma voiture en témoignaient à l’évidence, et qu’il me demanderait un rendez-vous chez sa désorceleuse, Madame Flora, j’en fus presque soulagée.» L’anthropologue et psychanalyste Jeanne Favret-Saada rapporte dans Désorceler la suite de ses travaux sur la sorcellerie dans le Bocage de l’Ouest français. En savoir plus