Véronique Nahoum-Grappe “Vertige de l’ivresse , Alcool et lien social”

Pourquoi dire « à votre santé » en levant un verre rempli du plus vieux poison connu autour de la Méditerranée, le plus banal qui soit, l’alcool ? Notre vie quotidienne nous met sans cesse un verre dans la main, surtout le soir, en fin de semaine ou d’année, sans que nous y prêtions une grande attention. Entre boire « un » coup et s’enivrer, il y a de la marge. Mais l’alcool, sous toutes ses formes, imprègne le buveur de ses images : fêter un succès, marquer un bon moment, consoler un chagrin, une douleur, calmer une angoisse, augmenter un plaisir, remplir un vide… Si toutes les raisons de boire sont si contrastées, c’est que la fonction de l’alcool dans notre manière de « faire société » est plus profonde et importante qu’il n’y paraît. Ce n’est pas seulement la médecine ou la psychiatrie qui peuvent aider à le comprendre, mais aussi les sciences sociales.

Véronique Nahoum-Grappe est anthropologue à l’EHESS, ingénieur de recherches Centre Edgar Morin, à Paris.

Véronique Nahoum-Grappe Auteur de “Vertige de l’ivresse , Alcool et lien social” aux Editions Descartes & Cie (Coll. Essai, 2010).

Conférence | Durée: 35:14 | Enregistrée le 9 novembre 2010

 

Partagez ...
Posted in Archives, Archives sonores and tagged , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.