Vient de paraître

Anthropologie de la modernité.

Entre globalisation et fragmentation

Laurent Sébastien Fournier

Maitre de conférences en anthropologie (Aix-Marseille-Université).

Qu’est-ce que l’anthropologie des sociétés modernes ? Peut-on pratiquer l’anthropologie chez soi ? Au premier abord, ces questions peuvent sembler étranges, tant l’anthropologie reste associée aux sociétés traditionnelles et exotiques, à la distance et à l’éloignement. Pourtant, toutes les sociétés humaines peuvent aujourd’hui faire l’objet d’un discours anthropologique. La décolonisation, puis la globalisation, ont contribué à la possibilité d’un tel renouvellement de la discipline, de sorte que l’idée d’une anthropologie « chez soi » est devenue de plus en plus acceptable. Comment, dès lors, tourner vers soi-même le fameux « regard éloigné » de l’anthropologie ? L’ouvrage analyse les notions de temps, d’espace, de culture, de société et de corps, qui sont des thématiques transversales pour témoigner des diverses façons de faire de l’anthropologie de la modernité, tout en prenant en compte les dynamiques contemporaines de la globalisation et de la fragmentation.

 “Anthropologie de la modernité“, parution février 2021, 208 pages, 22.50 € (14.99 € en livre numérique)

Laurent-Sébastien Fournier est anthropologue, actuellement directeur du département d’anthropologie d’Aix-Marseille-Université et chercheur a l’Institut d’Ethnologie Méditerranéenne, Européenne et Comparative.

 

 

Partagez ...